Formation en alternance emploi-cours (environ une semaine par mois) et deux stages hors emploi de huit semaines chacun. Pour les personnes ayant conclu avec un employeur (privé ou public) un contrat d'apprentissage. C'est au candidat de trouver lui-même un employeur

Ce type de formation est organisé par convention avec un Centre de Formation d'Apprentis :

L’Association pour leDéveloppement de l’Apprentissage et desFormations aux métiersSanitaires,Sociaux et médico-sociaux (ADAFORSS).

Site internet du C.F.A : www.adaforss.fr

 

L’organisation de la formation

Une réforme du diplôme d’Etat (arrêté du 25 novembre 2005 relatif au diplôme d’Etat d’éducateur de jeunes enfants) s’est appliquée en janvier 2006. Elle porte la formation à 1 500 heures de formation théorique et 15 mois de stage.
Pour permettre la mise en place de cette formation en alternance (temps de cours au centre - temps de travail - temps de stage hors emploi), nous proposons la répartition suivante :

trois ans de formation, dont 40 semaines de cours et 16 semaines de stage hors emploi (demander le calendrier le jour de l’épreuve écrite au secrétariat EJE)
• Trois semaines, une par année scolaire, sont non programmées et correspondent à 100 heures au total d’accompagnement individuel (suivi des travaux, bilans, guidance…).

Pour le coût de la formation, se renseigner auprès de l’ADAFORSS.

 

Les conditions d'admission :

  • Être titulaire du Baccalauréat, ou de l’un des titres admis réglementairement en équivalence du Baccalauréat pour la poursuite des études dans les universités ou de l’examen de niveau DRASS.
  • Ou bien être titulaire d’un des diplômes ci-dessous et justifier de trois ans d’expérience dans le champ de la petite enfance :

- Diplôme d’Auxiliaire de Puériculture.
- C.A.P petite enfance.
- Aide médico-psychologique.
- Auxiliaire de vie sociale.

 

  • réussir l’examen de sélection du Centre de Formation d’EJE:

une épreuve d’admissibilité : un écrit

L’épreuve écrite consiste en une dissertation ou commentaire de texte, d’une durée de trois heures. L’objectif est de s’assurer que les capacités d’analyse et d’argumentation du candidat sont en rapport avec les nécessités de la formation. L’écrit n’exige aucune connaissance préalable particulière.
Cet écrit est noté sur 20 et les candidats ayant obtenu une note égale ou supérieure à 10 sont déclarés admissibles et passeront un entretien.
La note de l’écrit n’intervient plus ensuite dans le classement final des candidats. 
Les candidats seront informés individuellement du résultat de l’écrit, avec le cas échéant une convocation pour un entretien.    

une épreuve d’admission : un entretien

Cet entretien vise à évaluer le projet de formation du candidat, sa faisabilité et son accord avec le projet pédagogique du centre de formation.    

Il s’agit d’un entretien individuel d’une durée de trente minutes environ, sur rendez-vous, avec deux personnes connaissant bien la formation d’éducateur de jeunes enfants (professionnels de la petite enfance dont des éducateurs de jeunes enfants en exercice, formateurs, psychologues…).

Cet entretien sera évalué selon trois critères hiérarchisés pour le classement final :

1. capacité de réfléchir et d’interroger une situation de relation avec un enfant (expérience relationnelle, professionnelle ou autre, amenée par le candidat)
2. capacité à expliciter le choix pour ce métier d’éducateur de jeunes enfants
3. capacité à évoquer l’intérêt pour les contenus de formation

La notation utilisé pour chacun des trois critères selon l’échelle décroissante :     A ; B ; C ; D.

 

  • avoir une activité professionnelle auprès de jeunes enfants (0-6 ans) 
  • OBTENIR UN ACCORD DE LA PART DE L'EMPLOYEUR POUR LA DURÉE DE LA FORMATION.

Informations supplémentaires